hannibal القائد القرطاجي

استعرض الموضوع السابق استعرض الموضوع التالي اذهب الى الأسفل

hannibal القائد القرطاجي

مُساهمة من طرف hedi makni في السبت مارس 21, 2009 5:59 am

affraid affraid
Hannibal Barca (en phénicien Hanni-baal signifie « qui a la faveur de Baal[1] » et Barca, « foudre[2] »), généralement appelé Annibal ou Hannibal, né en 247 av. J.-C. à Carthage (au nord-est de l'actuelle Tunis en Tunisie) et mort par suicide en 183 av. J.-C.[3],[4],[5],[6] en Bithynie (près de l’actuelle Bursa en Turquie), était un général et homme politique carthaginois généralement considéré comme l’un des plus grands tacticiens militaires de l’histoire.
Il grandit durant une période de tension dans le bassin méditerranéen alors que Rome
commence à imposer sa puissance en Méditerranée occidentale : après la
prise de la Sicile et de la Sardaigne, conséquence de la Première Guerre punique, les Romains envoient des troupes en Illyrie
et poursuivent la colonisation de l’Italie du Nord. Élevé, selon la
tradition historiographique latine, dans la haine de Rome, il est à
l’origine de la Deuxième Guerre punique que les Anciens appelaient d’ailleurs « guerre d’Hannibal ». À la fin de l’année 219, il quitte l’Espagne avec son armée et traverse les Pyrénées puis les Alpes pour gagner le nord de l’Italie. Pourtant, il ne parvient pas à prendre Rome. Selon certains historiens, Hannibal ne possède alors pas le matériel nécessaire à l’attaque et au siège de la ville[7].
Pour J. F. Lazenby, ce ne serait pas le manque d’équipements mais celui
de ravitaillement et son propre agenda politique qui empêchent Hannibal
d’attaquer la cité[8].
Néanmoins, il réussit à maintenir une armée en Italie durant plus d’une
décennie sans toutefois parvenir à imposer ses conditions aux Romains.
Une contre-attaque de ces derniers le force à retourner à Carthage où
il est finalement défait à la bataille de Zama (ayant lieu entre Constantine et Tunis en Numidie).
L’historien militaire Theodore Ayrault Dodge lui donne le surnom de « père de la stratégie[9] »
du fait que son plus grand ennemi, Rome, adopte par la suite des
éléments de sa tactique militaire dans son propre arsenal stratégique.
Cet héritage lui confère une réputation forte dans le monde
contemporain et il est considéré comme un grand stratège par des
militaires tels que Napoléon Ier et le duc de Wellington. Sa vie sert plus tard de trame à de nombreux films et documentaires.




Sommaire


[masq

hedi makni

ذكر
عدد الرسائل : 7
العمر : 22
البلد : tunis
العمل/الترفيه : etudient
تاريخ التسجيل : 21/03/2009

معاينة صفحة البيانات الشخصي للعضو

الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل

استعرض الموضوع السابق استعرض الموضوع التالي الرجوع الى أعلى الصفحة

- مواضيع مماثلة

 
صلاحيات هذا المنتدى:
لاتستطيع الرد على المواضيع في هذا المنتدى